A la conquête d’Hollywood – Joe Ezsterhas

Joe Ezsterhas n’aime pas Robert Mc Kee. Joe Eszterhas n’aime pas les execs des studios. Joe Eszterhas n’aime pas les acteurs qui veulent changer ses dialogues. Joe Ezsterhas n’aime pas les réalisateurs qui veulent réécrire ses scenarios. Joe Eszterhas aime Shane Black. Joe Eszerhas aime Sharon stone. Joe Eszterhas aime Billy Bob Thornton. Et surtout Joe Eszterhas aime Joe Eszterhas. Et moi aussi j’aime Joe Eszterhas. Parce qu’il a écrit Basic instinct mais aussi des nanars comme Showgirls. Parcequ’il est cet ogre au look de Hells angels, pourtant fervent catholique et père de famille nombreuse (toute ressemblance …etc…), qui parle en Yiddish comme les pionniers du vieil Hollywood qu’il admire, distribue les baffes, en « live » comme par écrit, à tour de bras, et finalement nage comme un poisson dans l’eau dans ce fascinant business qu’il adore autant qu’il conchie. Le bouquin, foutraque, comme le grand Joe, est truffé d’anecdotes, de déclarations d’amour, de vantardises, d’érudition, d’anathèmes et de règlements de compte. Au final assez jubilatoire. Hollywood comme si tu étais Joe Eszterhas baby !!!! Joe Eszterhas. « à la conquête d’Hollywood » aux Editions Capricci. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s