Vigile – Hyam Zaytoun

Au (petit) hasard des sorties et des promos, on est appelé à croiser d’autres romans. Ceux qui, très tôt, « sortent du lot ». C’est comme cela que je suis tombé sur Vigile, d’Hyam Zaytoun, un court roman, proche du récit. On sait dès la première phrase qu’il va être bien écrit. Il l’est. Chaque mot y est juste, sincère, honnête et donc touchant. D’un couple qui se dispute à un couple qui se voit vieillir ensemble, il est traversé par la peur de la perte. L’incident qui met la vie en balance. C’est là que les beaux souvenirs et les petits moments ; parfois presque rien, mais qui reste comme tant, viennent à la conscience de ce que l’on a, de ce que l’on est ensemble, qu’on avait presque perdu dans les frustrations du présent et les doutes du futur. Le quotidien, les enfants, les amis. Un « toi ». Un « nous ». De cette épreuve, Hyam Zaytoun parle à voix sensible, à mots pesés, choisis comme un bouquet de fleurs que l’on voudrait comme une fête quand on tremble qu’il ne soit comme une couronne. Mais plus que tout, ce roman est traversé par l’amour. Par les temps qui courent, et les temps courent toujours, on se dit, en refermant le livre, qu’on espère un jour être aimé comme ça. Vigile, d’Hyam Zaytoun (éditions le Tripode).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s